dans Conseil en Image, Image de soi

L’image de soi et la communication non-verbale

La semaine dernière, en discutant de mon activité de conseil en image, on m’a posé la question suivante : « Pourquoi vouloir donner une bonne image de soi ? » Si la réponse est évidente pour moi et pour beaucoup d’entre vous qui lisez régulièrement mon blog, je pense qu’il est essentiel de développer le sujet. Notre image parle de nous avant même qu’on ait prononcé un mot car elle transmet toujours des informations à ceux que nous croisons. Voilà de quoi consacrer un article sur l’image de soi et la communication non-verbale. Allez, je vous explique comment ça marche. Suivez-moi…

 

Refletmiroir_Photography-BallGown_auteur inconnu

Ceux qui ne comprennent pas l’intérêt de se mettre en valeur ou qui ne se sentent pas concernés pourront être amenés à reconsidérer leur position.
Ceux qui oscillent entre le mythe des apparences futiles et l’image de soi porteuse de sens pourront y trouver le début d’une action libératrice pour se réconcilier avec leur image et se délester de leurs méfiances.
Quant à ceux qui sont convaincus que soigner leur apparence est un atout incontestable, ils y puiseront des informations complémentaires leur ouvrant la voie pour se construire une image taillée pour eux.
Lumière sur l’image de soi et la comunication non-verbale…

 

La communication par l’image

 

Yeux d'enfant écarquillés "une image vaut mille mots"_conseil en image_relooking

« Une image vaut mille mots. »
(Confucius)

L’apparence n’a jamais suscité autant de préoccupations et d’intérêt qu’à notre époque car nous communiquons davantage avec l’image qu’avec les mots. Notre image est avant tout un vecteur d’informations, mais elle est également notre premier moyen de communication.
Nous sommes d’abord VUS, puis ENTENDUS et enfin COMPRIS.

 

Notre communication est composée de :
• La communication verbale = le sens des mots,
• La communication non verbale, elle-même composée de :
• La communication para-verbale = la manière dont ces mots sont prononcés : le timbre de la voix, le rythme, les intonations…
• Le langage corporel = la gestuelle, la posture, les expressions du visage, mais aussi les vêtements, la coiffure, le parfum…

 

 

Langages différents_mauvaise communication_conseil en image_relooking

Pour s’exprimer, nous utilisons plus le langage corporel que la communication verbale et para-verbale. En effet, pas besoin de parler pour se faire une opinion sur telle ou telle personne que l’on croise. Son langage corporel suffit à communiquer puisque vous avez recueilli des informations multiples sur elle sans même le savoir. On ne peut donc pas ne pas communiquer car toute interaction génère de la communication.

Pour vous donner une idée des proportions de ces divers éléments de communication, rien de meilleur que des chiffres, me direz-vous. Vous avez probablement déjà entendu parler de la fameuse théorie des « 7%, 38%, 55% » ou des « 7%, 93% ». Albert Mehrabian, professeur de psychologie à l’Université de Californie, a étudié l’impact des mots et du langage corporel lors d’une expérience basée sur l’émission d’opinions et de sentiments, en 1967.

Selon l’étude de Mehrabian :

  • Le sens des mots ne pèse que 7 %.
  • La manière de prononcer ces mots (voix, débit, rythme, intonations…) représente 38%.
  • Le langage corporel et vestimentaire pèse 55%.

(soit 7% de la communication verbale contre 93% de la communication non verbale)

Chiffres étude Mehrabian_conseil en image

Même si ces proportions peuvent varier en fonction du contexte, il apparaît que la communication non verbale tient bel et bien une place prédominante et primordiale dans notre communication globale. Dans ses études, Albert Mehrabian démontre l’importance de l’image de soi et de la communication non-verbale.

 

Notre image est un puissant outil d’expression.

Le langage verbal est impalpable. Il a un plus faible impact que le langage corporel qui, lui, est un fait concret et visible. Il reflète la réalité de ce que nous sommes au moment où autrui nous écoute et/ou nous observe.

Note : on imagine bien que ces résultats varient lorsque le contexte de communication est favorable au discours et donc aux mots utilisés (ex : conférence, argumentaire…). J’ai lu des écrits à ce sujet, mais n’ai trouvé aucun chiffre l’attestant. L’impact des mots serait plus important dans ces situations. Toujours est-il que la première impression de l’orateur sera celle qu’il produira à son arrivée devant son public avant même qu’il n’ait parlé.

 

L’impact de notre image

Femme qui met sa main sur sa bouche_conseil en image_relooking

Notre image est composée de notre morphologie, notre gestuelle, nos positions, notre allure, notre démarche, notre rapport à l’espace, nos expressions du visage, mais aussi notre peau, nos cheveux, nos ongles, nos vêtements (couleurs, coupes, matières et motifs), nos accessoires et le maquillage. Cet ensemble d’éléments constitue notre « carte de visite personnelle ». C’est notre communication visuelle dont nous ne sommes pas toujours conscients, mais qui influence systématiquement l’opinion de notre interlocuteur. Et c’est elle qu’il retient en priorité.

Note : notre odeur (notre parfum, fort vecteur d’informations) ne fait pas partie de la communication visuelle, bien sûr, mais entre dans le langage corporel. Même chose pour le toucher (ex : douceur et moiteur de la peau). Ce sont aussi des éléments de notre « carte de visite personnelle ».

Notre interlocuteur va mémoriser notre image. Elle lui parle avant même que nous ayons ouvert la bouche. Ainsi les mots que notre image envoie précèdent les mots que nous prononçons.

Chers lecteurs, si le langage de votre image est différent de votre langage verbal, viendra-t-il apporter une valeur ajoutée à votre discours ou bien diminuer sa crédibilité ? Votre image a la capacité de confirmer, déformer ou infirmer vos propos. D’où l’importance d’avoir une image en adéquation avec votre discours. En communication, on parle de congruence entre les mots, la voix et le langage corporel. Dans mon activité de conseil en image, je parle aussi de cohérence et de pertinence entre votre apparence et ce que vous êtes intrinsèquement.

Exemple : un homme cherche à séduire une femme lors d’une soirée. Il veut lui montrer qu’il est dynamique, joyeux et plein d’humour. En portant une tenue grise ou noire sans aucune fantaisie, en souriant peu et en parlant d’une voix monocorde, il ne fera pas passer le message souhaité même en racontant une histoire drôle. L’image envoyée est différente de l’image qu’il veut faire passer. Il n’y a pas de cohérence. Bien que ses mots disent le contraire, la femme ne retiendra que son manque d’entrain, sa tristesse et sa nonchalance.

5 styles pour 5 Desperate Housewives_conseil en image_relooking

© ANDREW ECCLES/AMERICAN BROADCASTING COMPANIES, INC.

 

Est-il nécessaire de détailler les personnalités des 5 héroïnes de Desperate Housewives sur cette photo ? On peut très aisément associer à chacune d’elle des adjectifs qualificatifs qui correspondent à coup sûr à leur personnalité.

 

 

Votre image est l’instrument sur lequel on jugera :

• vos valeurs personnelles
• votre milieu socioculturel
• votre milieu professionnel voire votre profession
• votre style de vie
• votre état d’esprit
• votre caractère
• votre crédibilité

 

Alors autant faire en sorte que votre image vous mette en lumière !

 

L’indispensable séduction

 

Séduction_communication non verbale_conseil en image_relooking

La séduction est partout. Elle tient un grand rôle dans notre communication personnelle et professionnelle. Nous sommes très souvent en mode de séduction car de nombreuses situations nous demandent à convaincre l’autre pour obtenir ce que nous souhaitons.

Pour réussir, nous devons convaincre et pour convaincre, nous devons séduire.

Notre image, puissant outil de communication, tient alors un rôle clé dans cette recherche du succès.

 

 

La première impression

 

Homme tenant une affiche de smiley devant son visage_conseil en image_relooking

« On n’a jamais deux fois l’occasion de faire une première impression. »
(McKenna, homme de marketing)

 

 

Cette célèbre phrase est encore plus vraie aujourd’hui, dans cette période où « tout va vite ».

Nous avons seulement quelques secondes pour être acceptés ou rejetés suivant l’image que nous présentons. Si cette image ne correspond pas à ce que nous sommes dans ces premières secondes, notre communication entière peut être faussée ! Cette première impression, qu’elle soit bonne ou mauvaise, restera à jamais gravée dans l’esprit d’autrui. Alors autant faire en sorte que cette image nous ressemble en mettant en valeur nos meilleurs atouts.

Une « bonne » image de soi est avant tout une image cohérente. Elle doit être le reflet de l’identité, une continuité entre la personnalité et l’apparence et non pas une ressemblance préfabriquée.

 

frise à volutes

 

Et vous, avez-vous réfléchi à la première impression que les autres gardent de vous ?
Cette image vous représente-t-elle et vous met-elle en lumière ?

La cohérence de votre image sera l’objet d’un prochain article.

 

En attendant, je vous propose de vérifier si vous savez prendre soin de vous en réalisant mon test ludique : « Vous et votre image, où en êtes-vous? »

A bientôt sur Votre Image en Lumière !

  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Showing 4 comments
  • Isa
    Répondre

    Je me rends compte que de s'occuper de soi amène règulièrement la jalousie des personnes qui nous entourent!  Je suis perfectioniste sur les bords et je me maquille depuis l'âge de 16 ans – conclusion! je ne sais pas sortir en tenue dite décontracter et sans être maquiller même pour aller chercher le pain au boulanger du village. Je m'habille assez classique et je me rends compte qu'au travail j'attire les foudres!!! Pourtant je suis conviviale et toujours prête à aider.

    Isa

    • Pascale
      Répondre

      Re-bonjour Isa 😉

      Votre commentaire est intéressant.

      Tout d’abord, c’est une très bonne chose de s’occuper de soi. Et s’attirer la jalousie des autres, ce n’est pas évident à gérer, mais finalement, cela signifie que vous avez quelque chose de précieux que ceux qui vous côtoient ou vous croisent aimeraient avoir. L’important est de savoir si le regard des autres vous gêne et pourquoi. Et également de prendre conscience de l’image que les autres perçoivent vraiment de vous. Il serait intéressant de suivre un atelier sur « la cohérence de votre image » ou une séance personnalisée de bilan d’image pour mettre en lumière votre personnalité et l’image que vous reflétez : sont-elles en harmonie? Vous en saurez plus sur ces séances dans quelques jours quand mon blog prendra la forme d’un site.

      En attendant, prenez bien soin de vous et de votre image.

      A bientôt!

      Pascale

  • ange carceller
    Répondre

    je vn’oubli jamais de rappeler que le langage corporel a le même defaut que le langage oral:  » ce n’est pas ce que l’on dit qui compte, c’est ce que l’autre entend » pareillement ce n’est pas ce que l’on montre qui compte, c’est ce que l’autre voit !

    • Pascale
      Répondre

      Merci pour votre commentaire très intéressant, Ange. Il mériterait bien un nouvel article… 😉

Laissez un commentaire