dans Shopping

Qui n’a pas fait d’erreurs dans ses achats vestimentaires ? Hmm ? Allez, soyez francs. Femmes et hommes, vous avez tous dans vos armoires des achats inutiles que vous regardez d’un air déconfit. De l’argent jeté par les fenêtres, voilà. Certains les ont revendus, les autres attendent un miracle pour pouvoir les porter. Il existe pourtant des astuces pour éviter ces fâcheuses expériences dont on se passerait bien. Quand on fait le compte de tous ces achats inutiles, on arrive parfois à un beau budget !

Suivez attentivement mes conseils et cela ne vous arrivera plus.

 Shopping hommes et femmes

 

Ne vous méprenez pas, ce qui coûte cher n’est pas forcément le prix de l’article lui-même. Ce sont toutes les erreurs que vous commettez en l’achetant :

  • celui de mauvaise qualité qui ne va pas durer longtemps,
  • celui dans lequel vous êtes mal à l’aise,
  • celui qui ne vous met pas en valeur, mais que vous avez acheté parce que untel le porte [soupir],
  • celui qui est trop mode et que vous ne porterez que quelques jours,
  • celui qui est trop différent de votre style et immettable avec le reste de votre dressing,
  • et le fameux « coup de cœur-coup de tête » que l’on regrette 15 jours après.

Je n'ai plus rien à me mettre !

Ah, le fameux coup de cœur sur un coup de tête ! Celui qui justement vous procure le plus de satisfaction, me direz-vous. Celui qui, comme un gros carré de chocolat, vous apporte plaisir et réconfort. Sauf que le chocolat n’a pas vraiment le même effet sur votre porte-monnaie. Sur votre ventre, certainement, mais en une séance de sport vous aurez rattrapé votre erreur (optez plutôt pour du chocolat noir à 70%  😉 ). Un vêtement ou un accessoire à 100 euros, c’est déjà plus difficile à compenser surtout si vous n’êtes pas copain avec votre banquier.

Il y a des astuces simples à connaître pour ne pas tomber dans le piège.

frise à volutes

Avant d’acheter

homme qui cherche une chemise

Posez-vous les questions suivantes :

1. Avez-vous vraiment besoin d’acheter des vêtements ou des accessoires ?

  • Non ? Alors n’allez pas faire les magasins. Et filez trier vos armoires ! Si elles sont pleines à craquer, ça vous occupera l’esprit et vous vaccinera contre votre « shoppingite ». Si ce n’est pas suffisant, prenez une calculette et estimez le coût des vêtements et accessoires auxquels vous n’avez pas touchés depuis 2 ans. Imaginez tout ce que vous pourriez faire avec. L’effet est garanti.
  • Oui ? Continuez la lecture…

2. Pour aller avec quoi ? Faites un rapide inventaire de votre dressing avant de dévaliser votre boutique favorite pour déterminer les vêtements ou les accessoires qui iront avec ce que vous recherchez.

Faire du tri dans son dressing

3. Quel est votre budget ? Faites aussi un inventaire de votre porte-monnaie. Etablissez un budget qui ne vous plongera pas dans le rouge à la fin du mois. Même si vous avez les moyens, c’est toujours mieux de faire des achats dont on va vraiment se servir. Ce n’est certes pas très glamour ce que je vous raconte, mais croyez-moi, c’est la meilleure façon d’éviter les erreurs et d’acheter en fonction de vos réels besoins et envies. Le glamour, vous le trouverez dans d’autres articles de mon blog…

Cochon tirelire cassé

4. Dans quels magasins ? Une fois votre budget fixé, déterminez les boutiques qui vous conviennent en fonction de vos goûts et des prix. Si vous avez 50€ pour acheter une veste, vous n’irez pas chez Armani, cela va de soi.

Maintenant que vous connaissez vos réels besoins, votre budget et les adresses où vous pouvez aller, la partie de plaisir peut commencer !

frise à volutes

Pendant l’achat

Hommes en train d'acheter des vêtements- Marina Milor

LES COULEURS

1. Attention à l’éclairage ! La couleur du vêtement ou de l’accessoire peut être très différente selon le type d’éclairage. Approchez-le sous une lumière blanche. C’est celle qui se rapproche le plus de la lumière du jour. En revanche, si vous souhaitez le porter uniquement le soir, regardez-le sous une lumière jaune. Il arrive que certaines cabines d’essayage soient équipées des deux types de lumière (dans certains grands magasins il y a même un interrupteur qui permet de passer de l’une à l’autre). Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous rapprocher d’une fenêtre ou de la porte d’entrée si le magasin n’est pas équipé de lumière blanche.

2. Utilisez votre nuancier de couleurs personnelles pour vous guider. Vous éviterez les mauvaises surprises en déballant vos achats chez vous :  « zut, la couleur n’est pas celle que je pensais ! » Si vous n’avez pas votre nuancier personnalisé (obtenu lors d’une analyse colorimétrique avec un coach en image), vous pouvez au moins déterminer les couleurs qui vous vont le mieux grâce à mes conseils donnés dans les 2 articles « Comment choisir vos meilleures couleurs ? » (cliquez sur : partie 1 et partie 2).

Nuancier de couleurs de poche personnalisé © Votre Image en Lumière

3. Observez vos affaires à assortir avec votre futur achat. Sinon, de retour chez vous, vous risquez d’être déçus sur l’accord des couleurs, des matières et des coupes. Le plus simple est de porter les vêtements et les accessoires à assortir. Ou bien emportez-les avec vous. C’est le meilleur moyen d’éviter les erreurs d’association.

LES MATIERES

Matières naturelles

4. Le textile en question vous convient-il ? Vous démange-t-il ? Y êtes-vous allergiques ? Vous sentez-vous vraiment à l’aise dedans ? Un doute ? Passez votre chemin sans regret.

5. La qualité est-elle bonne ? Achetez des matières de bonne qualité. Méfiez-vous de l’idée reçue comme quoi les vêtements ou accessoires chers et de grandes marques sont TOUS de bonne qualité, bien coupés et qu’ils vous vont. C’est faux. En revanche, vous avez plus de belles matières dans les grandes marques. Dans tous les cas, apprenez à chercher, soyez vigilants et regardez bien les détails, les finitions et les étiquettes qui vous informent sur la provenance de l’article et son entretien. 

6. Lisez BIEN les étiquettes d’entretien. Regardez toujours si le vêtement est facile à nettoyer, sécher et repasser. Combien n’ont porté qu’une seule fois une jolie chemise parce qu’elle devait être nettoyée à sec ? Un prix bas au départ peut finir par être élevé si on y ajoute le coût du pressing à chaque nettoyage.

lavage interdit, nettoyage professionnel 

Ne pas laver, nettoyage professionnel. 

code entretien_nettoyage professionnel 

Nettoyage professionnel. Lettre à l’intérieur = type de lavage.

Pour les réfractaires au lavage à la main, faites attention que le symbole ci-dessous ne soit pas présent.

code entretien_lavage main Lavage à la main uniquement, température maximale 40°.

Pour ceux qui aiment faire sécher leur linge en machine, attention aux symboles !

code entretien_séchage en machine autorisé Séchage en machine. Les éventuels points au centre indiquent le degré de température. Sans point = pas de restriction de température. Un point = Séchage basse température (60° max). Deux points = séchage normal.

code entretien_séchage en machine non autorisé Séchage en machine interdit.

7. Faites le test du froissage. Prenez un morceau du tissu à pleine main et serrez-le avec délicatesse. Si vous observez des plis visibles, il est certain que vous devrez le repasser et le faire sécher à plat ou sur un cintre. Avis à ceux qui ne sont pas précautionneux.

code entretien_séchage à platSéchage à plat

code entretien_séchage sur cintreSéchage suspendu

L’ESSAYAGE

Cabine d'essayage vue au ras du sol

8. N’achetez jamais un vêtement en boutique sans l’avoir essayé ! Cela peut vous paraître logique, mais certains achètent sans essayer parce qu’ils n’ont pas le temps ou parce qu’ils n’ont pas envie d’enlever leurs vêtements. C’est le meilleur moyen pour acheter mal et perdre du temps (en revenant l’échanger) ou de l’argent (en gardant l’article sans jamais le porter).

Pour les vêtements achetés sur internet, soyez vigilants. Il est préférable de connaître la marque que vous convoitez. Si ce n’est pas le cas, renseignez-vous sur des forums ou directement sur le site de l’enseigne (pour avoir des informations et connaître les mensurations car les marques ne taillent pas toutes de la même façon). Préférez les sites ou la livraison retour est gratuite.

 Un site très pratique pour vous guider dans les tailles et mensurations :

http://www.guidedestailles.com/

 Un autre pour les correspondances internationales des tailles homme-femme:

http://www.aufeminin.com/conseils-mode/correspondance-taille-vetements-f32956.html

9. Portez des dessous invisibles ou bien ceux destinés à être portés sous le vêtement en question.

10. Portez les chaussures et les chaussettes (ou les collants) que vous mettrez avec le pantalon, la jupe, la robe… que vous recherchez. Toujours afin de minimiser les déceptions de retour à la maison.

11. N’oubliez pas les accessoires s’ils sont déterminants dans le choix de votre achat. Par exemple, les hommes prendront une ceinture pour choisir un pantalon ou la cravate qu’ils veulent porter avec une chemise. D’où l’importance de déterminer vos besoins et envies en fonction de ce que vous avez déjà avant de partir de chez vous.

12. L’article que vous essayez doit vous aller parfaitement ! Si vous vous sentez mal à l’aise, oubliez-le. Même si vous faites ou envisagez de faire un régime, n’achetez surtout pas le vêtement que vous aimez mais dans lequel vous êtes à l’étroit. Vous viendrez l’acheter quand vous aurez perdu le poids que vous souhaitez. Et puis, ce sera une motivation de plus pour maigrir. Si vous le trouvez « trop grand, trop petit, trop large, trop serré, trop court ou trop long », qu’il n’y a pas d’autres tailles et que c’est exactement l’article que vous recherchez, posez-vous les questions suivantes :

  • Puis-je faire des modifications pour qu’il soit à ma taille ?
  • Puis-je faire ces modifications moi-même ?
  • Puis-je les faire faire par un bon professionnel ?
  • A quel prix ?

S’il y a le moindre doute, ne l’achetez pas. Notez les références de l’article ou mieux prenez une photo de l’étiquette et de l’article pour tenter de le dénicher ailleurs ou trouver l’équivalent dans une autre marque.

13. Traquez le défaut ! Vous avez fait votre choix ? Parfait, mais avant de vous précipiter à la caisse en brandissant votre trésor, n’oubliez jamais cette étape que beaucoup oublient : la vérification finale. Y a-t-il un défaut quelconque (vous savez, le fameux petit trou juste à côté de l’étiquette qui va vite s’agrandir avec le temps) ? Passez tout en revue : trous, fils tirés, fermeture qui coince ou cassée, bouton manquant, tâches, bain de couleur différent, asymétrie (regardez-vous bien dans le miroir ou regardez l’accessoire sous tous les angles), tissu vrillé, cuir griffé, dentelle et autres fantaisies abîmées, etc.

14. Et enfin, dernier conseil : achetez un vêtement qui vous va… et que vous aimez ! Ça paraît évident et pourtant… Ce n’est pas parce qu’un vêtement ou un accessoire a toutes les qualités qu’il faut l’acheter : il faut aussi que vous aimiez le porter.

Femme cachée derrière un portant

frise à volutes

Vous voilà parés à acheter intelligemment.

À tous ces conseils, ajoutez ceux qui vous sont et seront donnés dans mes articles. Entre autres, ceux liés à votre morphologie et que je rédigerai dans quelque temps.

Je vous souhaite, chers lecteurs, de faire de bons achats…. intelligents !

A bientôt sur Votre image en lumière !

  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Comment